2 de agosto de 2021

Les garde-frontières de Lituanie ont de plus en plus de travail pour tenter d’intercepter les personnes venues illégalement du Bélarus voisin. Cette semaine, et c’est un record depuis le début de l’année, 170 migrants ont été arrêtés en une seule nuit.

Résultat : 3 000 personnes ayant fui le Bélarus sont désormais détenues en Lituanie, et cette situation crée des tensions avec les riverains : “Ils ne nous laissent pas vivre en paix. Ils ont décidé d’envahir notre petit village. Il y a plus de migrants ici que de locaux. Nous avons des enfants. Qui peut garantir qu’ils sont en sécurité ?”

Dans les villes situées le long de la frontière, les habitants manifestent régulièrement pour s’opposer aux projets du gouvernement de créer davantage de centres de détention.

Vilnius affirme que cet afflux de migrants est encouragé par le président du Bélarus Alexandre Loukachenko, dont la réélection en août 2020 a été dénoncée par l’opposition et par l’Occident.

 

Fonte: euronews.